4 alternatives à Google

En 2015 – selon Statcounter, près de 93 % des requêtes faites en France sur un moteur de recherche se faisaient via Google Search. Bien que leader écrasant, Google n’est évidemment pas le seul moteur de recherche efficace. Petit tour d’horizon avec 4 moteurs de recherche alternatifs.

 

Les moteurs qui ne collectent pas vos données

 

Toutes les données que vous laissez sur le net sont collectées et analysées. A chaque fois que vous effectuez une recherche sur Google, le moteur de recherche en conserve une trace : un “log” qui contient votre recherche, votre adresse IP et des informations sur votre système d’exploitation. Des cookies sont aussi collectées pour retracer votre historique de navigation. Cette collecte a pour but de mieux vous connaître à travers vos habitudes. Ainsi, Google peut vous proposer des résultats pertinents mais permet aussi aux annonceurs de vous proposer des publicités plus adaptées à vos intérêts.

Plusieurs moteurs de recherche ont été mis au point dans le souci de garantir à l’internaute un respect de sa vie privée et une non-collecte des données. Parmi ceux-ci, on en retiendra 2.

 

DuckDuckGo

duckduckgo-logoLancé en 2008, DuckDuckGo est un méta-moteur de recherche qui agrège les résultats d’une cinquantaine de moteurs dont Yahoo, Bing et Wikipedia. A travers son slogan “Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas”, DuckDuckGo entend bien respecter votre vie privée. Ainsi, il ne stocke pas d’adresse IP, ne collecte pas de cookies ou d’historique de recherche.  Vous avez également la possibilité d’activer le chiffrement HTTPS pour naviguer sur le web de façon sécurisée.

Qwant

moteur-recherche-qwant-logoLancé en 2013, Qwant est un méta-moteur de recherche français qui ne trace pas ses utilisateurs et qui se veut neutre dans l’affichage des résultats. Vous avez la possibilité de voir les résultats d’une requête sur les réseaux sociaux (catégorie “social”), de créer et de suivre des carnets (agrégateur de contenus sur des thématiques choisies par des utilisateurs). Enfin,  bonne nouvelle pour les parents, Qwant propose également un moteur de recherche pour le jeune public (3 à 12 ans) avec Qwant junior.

 

Les moteurs solidaires et écologiques

 

Derrière son apparence dématérialisée, le web passe par des supports bien matériels (câbles traversant les océans, etc …) dont les data-centers – très gourmands en énergie électrique – où  des milliers de serveurs sont stockés et sollicités à chaque mail envoyé, chaque vidéo vue, etc … Naviguer sur le web n’est donc pas écologique mais rien ne vous empêche de compenser un tout petit peu en utilisant un des deux moteurs de recherche suivants.

Lilo

moteur-recherche-lilo-logoLancé en 2014, Lilo est un méta-moteur de recherche français qui finance certains projets sociaux et environnementaux grâce à une partie des revenus générés par la publicité. A chaque requête, vous collectez des gouttes d’eau. Vous pouvez ensuite verser vos gouttes d’eau à des projets qui vous tiennent à coeur. Les gouttes d’eau collectées sont alors converties en euro grâce à l’argent généré par les liens publicitaires.  De plus, Lilo protège la vie privée de ses utilisateurs en empêchant le tracking publicitaire.

Ecosia

moteur-recherche-ecosia-logoLancé en 2009, le principe d’Ecosia est très simple. Une recherche = un arbre planté. Depuis son lancement, Ecosia a ainsi planté plus de 5 millions d’arbres.

 

No Comments

Laisser un commentaire